Auteurs > Annuaire

Mario Morisi

Né à Neuilly-sur-Seine le 1er janvier 1951, Mario Morisi produit un reste quel que soit le diviseur qu’on lui applique. Italien et Français, diplômé en philosophie et espoir du ballon rond, il prend le vent de 1968 « on the road », enseigne dans les Midlands et en plein Sahara, devient directeur de MJC ; puis nègre littéraire, rewriter, journaliste, éditeur de presse engagé et bien entendu écrivain. — Auteur d’une vingtaine d’ouvrages à géométrie variable, il pratique la danse des sept voiles et signe Absentès (les Faits Divers), Anderson (les articles d’investigation), Launay (les critiques littéraires) ou bien encore Schwartz-Belqacem (les anticipations en français ou en eurolangue).— Révélé au public par Les Baskets d’Euripide (1986) (le premier roman vendu par actions dont les actionnaires sont devenus les héros), il fait parler de lui hors de France grâce à sa pièce musicale, Orfeo Baggio, avant de troubler les Bisontins avec Castor Paradiso, un roman d’atmosphère se déroulant dans le quartier Battant (2005).— Avec La Boue & les Étoiles et l’abbé Outhier, Morisi achève un triptyque soutenu par deux Missions Stendhal : Le Monde selon Baggio, une exploration de l’Italie attaché aux basques du Ballon d’Or bouddhiste Roberto Baggio (2006) et  Le Poisson d’Absentès, un road-movie sur les traces du grand écrivain finlandais Arto Paasilinna (2007) : trois ouvrages dont les éléments biographiques, inlassablement traqués, constituent la matière première entre moments vécus et réalisme merveilleux. — Il a publié une nouvelle en italien en l’honneur de son père (« Brera, c’è l’avevo a casa », in I Quaderni breriani). Et « Le tragique destin postal de Jeanne Antide Vermot », un feuilleton commandé par les Musées et la Bibliothèque d'Études de Besançon pour son exposition « Cartes postales anciennes, 1900/1939 » de l'automne 2012. Protée, tantôt bouffon, tantôt poète, Morisi tisse sa toile d’opus en opus et met en abyme une œuvre qui se révèlera à elle-même dans un « Curriculum Mortis » qui l’obsède depuis trente ans. La revue Ciel et Espace s’est fait l’écho de son roman historique La Boue et les étoiles« Avec un talent de faussaire consommé, Mario Morisi signe ici une autobiographie parfaitement crédible de Renaud Outhier, abbé et "sçavans" des Lumières, né dans le Jura, "sur le premier plateau quand on quitte Poligny ou Voiteur", et membre en 1736-1737 de l'expédition de Maupertuis en Laponie. »

Dernière parution

La boue & les étoiles : Renaud Outhier, un prêtre sçavans au siècle des Lumières : une biographie
août 2010

Prix littéraires

Finaliste du Prix Pergaud pour Castor Paradiso et du Prix Marcel Aymé pour Le Poisson d’Absentès.

Résidences

Une semaine à l'Institut français de Nicosie (Chypre) en avril 2016.

2009-2010 : La Saline Royale d’Arc et Senans.

 

Activités littéraires

Ateliers d’écriture en milieu scolaire
Conférences
Salons du livre
Ateliers d’écriture pour adultes
Ateliers d'écriture en milieu universitaire

Projets de création numérique

Mon prochain roman (trilingue italien, anglais, français), intitulé Soldata Sana, une tante imaginaire, Soldier Rosa et Maria Rosa, una Fantazia est conçu d’emblée pour être un livre « augmenté » et « infini » avec une contruction algorithmique permettant un parcours de lecture multiple et des liens inter et hypertextes. Sur papier, les versions diffèreront dans leur construction.

Auteur dramatique
Essayiste
Nouvelliste
Romancier

Bibliographie

« Charlie Hebdo, la liberté chevillée au corps », article paru dans Nahdra Mas, Éditions Ex æquo, 2015.

27 Pelures d’oignon, nouvelle, Les Lettres Comtoises, 2013.

Le tragique destin postal de Jeanne Antide Vermot, feuilleton en 24 épisodes, commande des musées et de la Bibliothèques d’Études de la ville de Besançon, 2012.

Scène de Blasphèmes en Norvège, nouvelle, Les Lettres Comtoises, 2010.

La boue et les étoiles. Renaud Outhier, un prêtre scavans au siècle des Lumières, Éditions deu Sekoya, 2010.

Brera, c’è l’avevo a casa, (en italien), Studi Breriani, 2010.

Le Poisson d’Absentès, Éditions Dmo Dmo, 2007.

Traité de voyage et d’en finir, nouvelle, Les Lettres Comtoises., 2007.

Le Monde selon Baggio, suivi de la pièce Orfeo Baggio, Éditions L’embarcadère, 2006.

Castor Paradiso, sous le nom de Mario Absentès, Éditions Tigibus, 2005-2007.

Baggio schierato domani, nouvelle en italien, à la une de Brescia Oggi, 2005.

Orfeo Baggio, pièce théâtrale créée à l’Opéra de Besançon et à la Comédie de Saint-Étienne, 2004.

Achevez Cendrillon, sous le nom de Mario Absentès, Éditions Vauvenargues, 2003.

J’aurais ta peau Saxo, sous le nom d’Absentès, Éditions Vauvenargues, 2002.

Mort à la Mère, sous le nom d’Absentès, Éditions Vauvenargues, 2001.

Les Bavures de l’adoption, essai, avec F. Contrucci, Éditions Garçon, 1993.

Ci gît Constance, de Richard Aldington, traduction, avec Cath. Aldington, Éditions Actes Sud, 1991.

Les Baskets d’Euripide, Éditions Vertiges Carrère, 1987.

L’Émirat du tourbillon, Éditions Vertiges du Nord, 1986.