Benoît Vincent

Benoît Vincent

Saute-Frontière, Maison de la poésie transjurassienne valorise à l'échelle régionale et transfontalière le territoire de la communauté de commune Haut-Jura Saint-Claude, notamment à travers l'accueil d'auteurs.

Benoît Vincent sera en résidence à Saint-Claude de janvier à octobre 2017. Il a pour thème général l’exploration du territoire : celui du dehors, celui du corps, celui de la langue.

- • -

L'auteur se distingue dans trois formats :

  • l’écriture "en chantier" qui rend compte des processus d’écriture dans une forme non figée (notamment sur
    son site Ambo(¡)lati)
     
  • l’écriture "web" : dans la revue remue.net et aux éditions publie.net, où sont présents une trentaine de textes,
    ainsi que la série Bornes sur le territoire
     
  • les publications papier avec les éditions Le nouvel Attila qui publient en 2015 son premier roman : Farigoule
    Bastard
    , nominé au prix Wepler 2015 et lauréat du prix Jean-Follain 2016, et très prochainement GEnove,
    une "autogéographie"

Il est aussi expert naturaliste, spécialisé en phytosociologie (inventaire et connaissance des végétations, qui définissent les habitats naturels), ce qui lui permettra d'envisager le territoire, l’environnement comme terrain d’expérience pour l’écriture à partir de ce qu’on y voit, recense et éprouve.

- • -

La plupart des résidences permettent la création par la Maison de la poésie transjurassienne d'une collection « Carnets en chemin » représentative des projets portés dans le cadre des ateliers de pratiques artistiques. Ce fonds d'ouvrages est accessible au grand public dans les médiathèques du territoire et au-delà.

Benoît Vincent, en plus de son travail d'écriture, animera :

- • -

  • Jeudi 9 février
    Présentation de l'atelier d'écriture
     
  • Entre janvier et avril 2017
    Ateliers en milieu scolaire

- • -

- • -

  • Entre janvier et mai
    7 rendez-vous publics

- • -

 

 

Saute-Frontière, Maison de la poésie transjurassienne